Pages Navigation Menu

L'actualité de toute une commune

Most Recent Articles

Qui sont les soutiens d’Emmanuel Macron ?

Posted by on Juin 16, 2017 in Médias & TV | Commentaires fermés sur Qui sont les soutiens d’Emmanuel Macron ?

Emmanuel Macron, l’actuel président de la République Française a bénéficié clairement du soutien de nombreux hommes politiques et personnalités influentes dans la société. C’est ce qui a avait confirmé Daniel Cohn-Bendit, le député européen et le fort soutien d’Emmanuel Macron lors de sa rencontre avec Florian Philippot au plateau de l’animatrice et la journaliste de LCI Audrey Crespo-Mara.

En réponse à la question de la talentueuse présentatrice de LCI Matin et du journal de 20h de TF1  Audrey Crespo-Mara, le député allemand, Daniel Cohn-Bendit avait précisé que « Des élus de tous bords, des businessmans, des hommes de presse, et des personnalités influentes de toutes les classes sociales soutiennent Emmanuel Macron. »

Les soutiens indéfectibles de la candidature d’Emmanuel Macron 

Gérard Collomb, Maire socialiste de Lyon. Il fut parmi les premiers à rallier le candidat.

Corinne Lepage, Ministre de l’environnement sous Jacques Chirac, avait franchement déclaré qu’elle soutien Macron lors d’une conférence de presse en janvier 2017 en annonçant qu’« Emmanuel Macron est la meilleure solution pour la France aujourd’hui. »

Laurence Haim, ancienne journaliste qui est devenue depuis un bon moment la porte-parole du présent Président de la République, qui a avait décrit Emmanuel Macron du Frensh Obama : « Oui je maintiens, il y a pleins de choses chez lui d’Obama 2006, 2007. »

Les soutiens du monde des affaires

Xavier Niel, le fondateur de Free et copropriétaire du journal « Le Monde » est à la tête de la liste des hommes d’affaires soutenant Emmanuel Macron à côté de Marc Simoncini qui a récemment publié un statut sur son compte twitter annonçant son soutien à Emmanuel Macron et incitant les membres de Meetic à voter pour le fondateur du Mouvement « En Marche ! ». « Je soutiendrai Emmanuel Macron dès qu’il sera candidat » est la fameuse phrase du fondateur de Meetic.

Pierre Berge, le co-fondateur de la maison Yves Saint Laurent et le co-propriétaire du « Monde », n’a pas hésité à publier un statut sur son compte twitter annonçant son soutien à Macron : « J’apporte mon soutien sans la moindre restriction à Emmanuel Macron pour être le président qui nous conduira vers une sociale-démocratie. » et un autre statut original : « Merci à François Hollande qui a appelé Macron auprès de lui, qui l’a nommé ministre et qui en a fait un futur président de la République. »


Les soutiens embarrassants

Alain Minc, économiste et ancien soutien de Balladur, Sarkozy et Juppé et Bernard Koucher, l’ex Ministre de Mitterrand et Sarkozy sont les deux alliés géants pour celui qui se présente comme un candidat anti-système.

 

 

 

 

 

 

Read More

Présidentiel Emmanuel Macron, qu’hérite-il vraiment

Posted by on Mai 18, 2017 in Politique | Commentaires fermés sur Présidentiel Emmanuel Macron, qu’hérite-il vraiment

Élu 7 mai dernier président de la république avec 65.7 % de voix, Emmanuel Macron, le plus jeune président de l’histoire avec ses 39 ans, le lendemain des élections a rebaptisé le nom de son mouvement en « la république en marche ». Quelles seront ses premières réformes ? Et dans quelle situation hérite-t-il les rênes de la France ?

Quelle situation hérite-t-il ?

  1. Macron prendra officiellement les commandes de sa nouvelle fonction, ce dimanche 14 mai, mais ce qui est sûr, c’est qu’il hérite d’une situation économique plus propice que François Hollande en 2012. Car lors de l’entrée de M. Hollande à l’Elysée tous les chiffres étaient en détresse (la croissance, les comptes publics, l’investissement, les dettes, chômage…)

Mais le plus gros problème que doit affronter Emmanuel Macron, reste le chômage, que malgré tous ses efforts, François Hollande cédera la place avec 3.5 millions de chômeurs, soit 600 000 de plus que 2012. En plus des nombreuses sociétés en difficultés financières qui peuvent à tout moment mettre à la porte plus que 6000 salariés. Comme le cas des sociétés de Textile Mim, Vivarte et Tati, qui cette dernière est en redressement judiciaire depuis le 4 mai dernier, avec la désignation d’un administrateur judiciaire Laurent Le Guernevé. Toutefois, fin mai prochain, les offres de reprise proposées, seront étudiées par le tribunal, avec l’aide de l’administrateur judiciaire.

La dette nationale est aussi un autre point qu’il faut que le nouveau président double plus d’effort pour le surpasser, vu que durant le quinquennat de Hollande est passé de 90.2 % du PIB en 2012 à 96 % fin 2016.

Son premier chantier, la loi travail

Une nouvelle loi de travail, se mettra en œuvre dès cet été, c’est le projet d‘Emmanuel Macron, après les multiples manifestations contre la loi El-Khomri qui privilégie la négociation collective au code de travail. Le nouveau président veut accorder plus de souplesse et plus d’autonomie pour les entreprises. En finir avec un code de travail semblable à toutes les sociétés pour privilégier la négociation et établir leur propre règle avec des accords avec le syndicat. Ces négociations tourneront autour des heures de travail ainsi que le salaire des employés et les conditions de travail. Mais encore le nouveau président veut établir un plafond les indemnités en cas de licenciement abusif des salariés.

D’autres réformes envisagées

Parmi les réformes programmées par le nouveau président, l’arrêt immédiat du népotisme des parlementaires, en interdisant d’employer un membre de leur famille. Dès la rentrée prochaine Macron prévoit limiter le nombre d’élèves à 12 par classe pour améliorer la qualité de l’enseignement, et restituer les classes bi-langues. Mais encore intervenir dans le développer et la construction européenne et bien sûr intervenir dans la lutte contre le terrorisme.

 

 

Read More

Une police de l’environnement voit le jour au Maroc

Posted by on Avr 9, 2017 in En vrac | Commentaires fermés sur Une police de l’environnement voit le jour au Maroc

Depuis une dizaine d’années et après l’intronisation du Roi Mohammed IV s’est focalisé sur le domaine de l’écologie et les projets verts protégeant la planète et les ressources naturelles.

Figurant parmi les pays les plus sensibles à la protection de l’environnement et les mieux impliqué dans ce sujet, le Maroc a été sélectionné pour accueillir la COP22 cette année.

Doté d’une infrastructure bien adaptée et d’une stratégie de développement très étudiée, le Royaume a récemment mis en place une police de l’environnement garantissant son déploiement et la sécurité des visiteurs étrangers.

Une Collaboration avec la police, la gendarmerie et le ministère de la Justice

Du contrôle de la pollution au suivi des canalisations en passant par le déversement des eaux usées et des polluants chimiques, le gouvernement marocain a insisté sur la mise en place des policiers chargés du contrôle des décharges et les stations d’épuration et de l’application de la loi imposant des consignes strictes relatives au respect des normes environnementales.

« Nous avons encore du boulot à faire. Nous sommes désormais une référence de l’écologie et des projets verts. Nous devons donc prendre extrêmement soin de notre environnement et mettre en place une unité chargée du contrôle et de suivi. » Explique  le conseiller du Roi Mohammed IV et le chargé des projets de développement et de l’environnement.

Une unité de polices vertes pour une meilleure protection de l’environnement

Installée à Rabat et comptant une quarantaine de personnes rigoureusement sélectionnées, le comité des polices de l’environnement est amené à quadriller le territoire marocain et à protéger tout le territoire de toute pollution ou acte menaçant la santé de ses habitants.

Toujours selon , l’homme d’affaires de renom et le dirigeant des plus grands groupes sportifs et projets lucratifs au Maroc. « Nous devons être dignes de ce classement mondial et de la position du Maroc parmi les plus pays occidentaux impliqués dans le projet écologique. Nous ne devons pas oublier que le Royaume est le seul pays en Afrique signant le plus de conventions internationales dans le domaine de l’environnement et qu’il faut être très vigilent sur la qualité de notre environnement. La mise en place de cette unité assurera les investisseurs et consolidera notre bonne image internationale.

 

 

Read More

Les trois fondamentaux pour réussir ses premiers mois de chef d’entreprise

Posted by on Mar 14, 2017 in Entreprises | Commentaires fermés sur Les trois fondamentaux pour réussir ses premiers mois de chef d’entreprise

Vous venez de créer votre entreprise et vous vous posez des questions à propos la réussite de vos premiers mois d’activité ? Certes, c’est la période la plus délicate durant laquelle vous devez apprendre de vos erreurs et essayez de réduire les risques au maximum. Pour cela, les conseils d’autres entrepreneurs qui ont réussi leur défi, comme Marie-Laure Pochon, est importante. En effet, Marie-Laure Pochon est la présidente du groupe Acteon spécialisé dans la fabrication de l’équipement médical et dentaire. Son expérience dans ce domaine fait d’elle un success story très inspirant pour les jeunes porteurs de projets. Ainsi, nous relevons les trois fondamentaux qui vous permettront de réussir vos premiers mois d’entreprise.

Faire tout avec attention

Lorsque vous vous lancez dans un nouveau projet, la majorité des taches reviennent à votre charge. Vous serez l’administrateur, le chargé judiciaire, le comptable, le preneur de décisions, le recruteur, le commercial, etc. En effet, vous risquez de devenir le superman qui doit remplir toutes les fonctions à temps pour permettre à son entreprise de fonctionner.

Pour ne pas confondre les missions et ne pas tomber dans la pression qui risque de tout rater, l’entrepreneur pourra anticiper ceci en poursuivant quelques formations dans les domaines qui lui font défaut par exemple. Il ne faut surtout pas tomber dans la facilité ou la nonchalance face à une tache quelconque pour éviter de tout bousiller.

Avoir des priorités dans le management

L’entrepreneur est à la fois leader et manager de son projet. Ainsi, il devra avoir un ordre de priorité pour ses différentes fonctions afin qu’il assure le bon déroulement de l’activité. Ainsi, la fixation des stratégies et actions commerciales relèvent d’une importance primordiale pour pouvoir séduire les clients : ça devrait être votre première priorité.

Comme priorité également, l’entrepreneur pourra mettre le respect de ses échéances et deadlines commerciales, sociales et fiscales comme objectif principal pour éviter les mauvaises tournures. Pour organiser tout le travail, vous pouvez faire des plannings, tableaux et fiches de gestion qui vous serviront comme outil de suivi de vos activités.

Garder la tête haute

Dans les premiers mois de l’ouverture d’une entreprise, vous allez certainement rencontrer plusieurs difficultés et peut-être des conflits et des crises. Vous devez éviter les pensées négatives, garder la tête haute et faire de sorte que tout finisse par s’arranger. Votre motivation et votre passion sont les principaux moteurs de votre réussite.

Read More

Entreprises en crise, et procédures judicaires

Posted by on Fév 21, 2017 in Société | Commentaires fermés sur Entreprises en crise, et procédures judicaires

L’intensification de la concurrence et les conditions actuelles du marché, peuvent provoquer certaines difficultés qui impactent la survie de l’entreprise. Ces difficultés, touchent la trésorerie de la société et peuvent impliquer à son démantèlement. La législation, a mis en place plusieurs procédures judiciaires qui peuvent sauver l’activité de l’entreprise.

Les procédures traditionnelles

En France, la législation offre aux chefs d’entreprises, un ensemble de dispositifs, qui permettent de récupérer l’activité et d’assurer sa pérennité. Ces procédures, varient selon l’état et la situation de l’entreprise. On parle principalement, des procédures de sauvegarde, de redressement judiciaire et de liquidation qui peuvent être appliquées pour les entreprises en difficultés.  Quand il s’agit d’une activité commerciale ou artisanale c’est le tribunal de Commerce qui encadre ces procédures. Sinon, c’est le tribunal de première instance qui veille sur le déroulement de ces procédures. Les chefs d’entreprise, peuvent désigner les administrateurs judiciaires, comme le cabinet de Philippe Jeannerot et associés pour présenter leurs intérêts, dans le cadre des procédures entamées.

La procédure de sauvegarde

Pour ouvrir cette procédure, l’actif disponible de l’entreprise doit être suffisant pour couvrir son passif exigible. Cette procédure n’est entamée que sur la demande du dirigeant de la société, qui doit justifier les difficultés de trésorerie, qu’il rencontre. Le juge, va étudier le dossier présenté et il peut même nommer un juge enquêteur, pour des auditions supplémentaires.  Par la suite, l’entreprise passe par une « période d’observation », évaluée à 6 mois renouvelable. Le juge, nomme également l’ensemble des intervenants qui vont assurer le bon déroulement de la procédure comme le juge commissaire, et le mandataire judicaire. Le chef d’entreprise, doit collaborer avec l’ensemble des intervenants pour fixer un plan de sauvegarde qui assure la reprise de l’activité.

Il est recommandé, de recourir aux services, des cabinets spécialisés dans l’administration judiciaires comme le cabinet du Philippe Jeannerot, qui vont veiller sur les intérêts de l’entreprise lors de cette procédure.

Le redressement judiciaire

Dans ce sens, l’entreprise est confrontée à une cessation des paiements (son actif ne permet plus d’honorer l’ensemble de ses dettes et de ses dépenses). Cette procédure, se déroule sur trois phases. Une phase d’ouverture, suivie d’une phase d’observation (pour relancer l’entreprise), et de la fixation du plan de redressement approprié à l’activité. L’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire, peut être initiée par les créanciers, et le ministère public.

La liquidation judiciaire

L’entreprise en difficulté, n’est plus en mesure d’assurer la continuité de ses activités. Le recours à cette procédure est justifié quand les procédures de sauvegarde ou de redressement judiciaires ne sont plus envisageables pour l’entreprise. Le tribunal, désigne l’ensemble des personnes qui vont veiller sur la liquidation judiciaire de l’entreprise, comme le juge commissaire et le liquidateur.

Pour résumer, les procédures de redressement et de sauvegarde, permettent aux chefs d’entreprise de gagner du temps pour remettre leur activité sur le chemin de la croissance et la pérennité. Ces procédures, sont conçues pour sauver les entreprises viables. Dans le cas extrême, le recours à liquidation judiciaire est obligatoire.

 

Read More